ACTU

LA CGT FAIT LE POINT !!!!

CORONA VIRUS : SES CONSEQUENCES SUR LES SALARIES, SUR LE FONCTIONNEMENT DE L’ENTREPRISE ET SUR LES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL.

LE FUTUR PROCHE D’UGITECH : DE NOMBREUSES INTERROGATIONS…

 CONTEXTE  SANITAIRE  A UGITECH :

Le 06/11/2020 Mr Lamarque adressait un mail aux représentants du personnel leur demandant  de veiller à la bonne application des consignes sanitaires en lien avec l’épidémie de COVID 19. Veiller à la bonne application des règles, ne fait pas partie des prérogatives de la CGT et par la même, cautionner ce qui pourrait découler de ce « non respect »,  non plus.

Bien que dubitative sur les réelles motivations de cet appel, la CGT, consciente des enjeux et  soucieuse de la santé des salariés d’UGITECH, de leurs familles et de leurs proches, appelle tout de même à la plus grande vigilance. Car il est une évidence aujourd’hui que ce virus circule de plus en plus au sein de l’entreprise. Malgré un confinement qui dure depuis maintenant une quinzaine de jours, les cas positifs se multiplient et sont légions dans de très nombreux ateliers. Pour preuve, la fermeture de postes au laminoir ces 09 et 10 novembre derniers. 

Oui Mr Lamarque, UGITECH pourrait devenir un vrai cluster, et c’est bien au sein de l’entreprise que les salariés sont contaminés. Et ce, malgré les affirmations de la Direction,  qui se cache derrière le fait que les salariés possèdent tout ce qui est nécessaire à leur protection. On ne peut tomber malade au sein d’UGITECH ! 

Des audits COVID ont même été mis en place, mais pour quelle raison…..afin de s’assurer que…..et juste avant, sans aucun doute, de sanctionner. Mais sans tenir compte des contraintes et des réalités. Encore plus aujourd’hui, la gestion par la peur, celle du COVID comme celle de la sanction flotte au dessus de nos têtes…….

Pour terminer sur le sujet, la Direction se sert aujourd’hui du CORONA en limitant le nombre des votants, afin de  limiter au plus fort, le poids, la voix des organisations syndicales lors des prises de position des élus du CSE. Elle se refuse à la participation de tous les élus, ne serait ce qu’en visioconférence. C’est une privation de la liberté d’expression, et par-dessus tout un déni de prise en considération des problématiques de tous les salariés de l’entreprise.  

LE FUTUR PROCHE D’UGITECH :

Lors du CSE central du 20/10/2020, Mr Lamarque nous a fait part en « direct live » de l’arrivée au sein du groupe d’un nouvel actionnaire dont ni le nom, ni « le cœur de métier », ni l’envergure n’a filtré. Le plus surprenant, est que Mr Lamarque lui-même semblait étonné. La voix d’UGITECH au sein du groupe serait elle finalement moins importante que par le passé ? Quel impact pourrait avoir l’arrivée de cet investisseur sur notre entreprise si notre poids  était moins conséquent ? 

Une chose est certaine, SWISS STEEL s’immisce de plus en plus dans les résultats d’UGITECH.

Ce même jour, les inquiétudes concernant nos tréfileries ont été confirmées par la Direction. Les résultats, notamment ceux d’Imphy ne sont pas bons. Mr Lamarque nous a confirmé qu’à aujourd’hui, plusieurs solutions étaient envisagées : la vente de site, des licenciements et le développement de nouveaux produits. Rien de très réjouissant….Des décisions devraient être prises début janvier 2021.

Mr Lamarque nous ayant également informé que ces orientations pourraient ne pas concerner seulement nos tréfileries mais aussi notre site d’Ugine.

Il y aura, de même, début janvier 2021, une présentation sur la politique d’entreprise à échéance 2025. Nos informations confirmeraient une réduction sérieuse de nos volumes en priorisant strictement des produits plus technique à forte valeur ajoutée. Ce qui pourrait vouloir signifier qu’a ce jour, UGITECH est « sur configuré ». 

Moins de tonnes, plus de valeurs ajoutées, des produits plus techniques ; ok. Mais quels impacts sur le personnel ? Sur son volume, ses compétences, ses rythmes de travail etc…Et sur quel personnel ?

De vrais enjeux pourraient alors être mis en perspective. Une orientation de la politique industriel d’UGITECH qui confirmerait aussi des changements sur le site d’Ugine…..

LE TRACT EN TELECHARGEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *